Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégel de la crise sociale : Les syndicalistes posent les conditions d’un moratoire

JPEG - 33 ko
Les secrétaires généraux oeuvrent pour l’apaisement de la tension sociale

Les positions ont commencé par bouger dans les négociations gouvernement-syndicats. Après les concessions du gouvernement, ce sont les syndicalistes qui, de sources crédibles, ont également décidé de mettre de l’eau dans leur vin et de faire des efforts pour une sortie de crise. En effet, pour voir au plus tôt le bout du tunnel et permettre à l’administration de sortir de sa léthargie et aux élèves de reprendre dès lundi le chemin des classes, les syndicalistes envisageraient d’accorder un moratoire au gouvernement, mais à des conditions données. D’abord, les représentants des travailleurs projettent, dès la reprise des négociations avec le gouvernement, accepter le principe d’un moratoire si et seulement si l’Exécutif revenait sur les défalcations des mois de janvier et février 2011. Ensuite, les confédérations et centrales syndicales souhaiteraient que la reprise du travail ne soit pas synonyme de la suspension des négociations. La poursuite de ces négociations durant le moratoire constituerait l’autre exigence des syndicalistes qui, à l’instar du gouvernement, veulent faire preuve de bonne foi pour ne pas être taxés de rigides par rapport à leurs revendications. C’est dire que la prochaine rencontre pourrait être décisive et que les représentants du gouvernement et les syndicalistes sont dans la logique de l’apaisement. Après deux mois de grève, c’est véritablement l’heure des concessions et très prochainement, la fin des atermoiements dans la résolution de cette crise sociale qui n’a fait que trop durer.

26-02-2014, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Un fétiche Tolègba prend feu à Godomey, (...)
18-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le fétiche Tolègba situé au milieu de la rue à Godomey Denou, en face de l’église céleste en direction du Ceg Godomey a (...)  

Protection des obtentions végétales et des droits des agriculteurs (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Les organisations de la société civile réunies au sein de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (...)