Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Don aux sinistrés de Karimama : La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin fait œuvre utile

Les autorités de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin avec à leur tête l’Amir Rana Farooq Ahmad, ont procédé vendredi dernier à la remise de dons aux sinistrés de la commune de Karimama. Ce geste de cœur a eu lieu dans la sobriété dans l’enceinte de l’hôtel de ville de la commune en présence des autorités politico-administratives.

JPEG - 388.7 ko

4 tonnes de riz, 20 bidons de 25l d’huiles, 400 feuilles de tôles, 300 nattes de couchage, 200 moustiquaires imprégnées, 100 manuels scolaires et 300 kits scolaires pour les enfants, le tout corroboré par un camp médical où les médecins ont administré des soins à 833 personnes. Tout ceci, estimé à 6 millions de Fcfa. Tel es l’acte de générosité des responsables de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin à l’endroit des sinistrés de la commune de Karimama. Dans son allocution, Dourhaman Igouma, maire par intérim de la commune de Karimama a remercié les responsables de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin pour leur sens de solidarité aux populations de Karimama. Faisant le point des sinistrés de la commune, il dit avoir enregistré 544 maisons inhabitables, 4568 hectares de champs inondés, 14 écoles primaires publiques envahies et plusieurs bétails emportés. Au nom des victimes, il a témoigné sa gratitude à la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin pour ce geste qui soulage les sinistrés.
Pour l’Amir et Président de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin, la Jama’at Islamique Ahmadiyya vient par ce geste dire aux populations de Karimama toute sa compassion, et témoigner sa solidarité pour cette catastrophe. « C’est notre manière d’appuyer et d’encourager les efforts du gouvernement du Président Patrice Talon pour soulager la peine des populations de Karimama », a-t-il ajouté.
Pour le Directeur départemental de la santé de l’Alibori, le Docteur Mama Bouraima Adamou, cet acte motive davantage les bénéficiaires à surmonter la situation dans laquelle ils se trouvent.
Le Secrétaire général de la préfecture, quant à lui, s’est dit très satisfait et particulièrement heureux d’assister à cette séance. Car, celui qui apporte les soins aux populations, participe activement au développement.

16-11-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)