Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité grandissante au Bénin : Une dame égorgée à Dassa-Zoumè

Dame Vissoh Béatrice n’est plus. Elle a été égorgée dans la nuit du vendredi au samedi dernier dans sa maison au carrefour Y à Dassa-Zoumè. Vraisemblablement, il s’agirait de l’œuvre des cybercriminels abonnés aux fétiches " kinninsi" qui boirait du sang humain. Les enquêtes sont ouvertes à cet effet par la Police républicaine.

JPEG - 301.6 ko

Le drame a mis la population de Dassa en émoi. L’on ignore pour le moment les mobiles de cet acte crapuleux. Les interprétations vont bon train. Certains évoquent un règlement de compte avec son fils unique qui, par le passé a tenté de l’assassiner, alors que d’autres font cas des cybercriminels abonnés au fétiche "kinninsi "qui boirait du sang humain. Selon certaines sources d’information, il y a de cela quelques semaines, plusieurs cybercriminels auraient été arrêtés et déférés à la prison civile d’Abomey par les policiers en poste à Dassa. Depuis ce moment, les cybercriminels auraient juré de mener la vie dure aux habitants de cette localité et environs. Par les temps qui courent, l’insécurité connaît une recrudescence qui inquiète les populations de Dassa. On assiste dans la localité et environs à divers actes de violence et de criminalité.

15 cybercriminels arrêtés à Dassa-Zoumè, plusieurs enfants disparus dans les Collines
Même à l’intérieur du pays, les cybercriminels ont le feu aux fesses. Il y a quelques jours, 15 d’entre eux ont été arrêtés par la Police Républicaine à Dassa-Zoumè. Il s’agit visiblement des « Gaymen » ayant fui Cotonou et environs du fait des opérations coup de poing que mènent les éléments du Gl Nazaire Hounnonkpè, Directeur Général de la Police Républicaine. « Nous sommes engagés à décourager les auteurs de ce phénomène. A aucun moment, la population ne doit céder à la panique. Le système d’alerte est renforcé », a souligné le Dgpr, la semaine écoulée, au cours d’une rencontre des autorités en charge de la sécurité et de la justice avec les têtes couronnées. Avec les dénonciations qui se font à travers les numéros verts 166 et 64004646, la Police met en branle son dispositif et passe à la traque des cybercriminels. Il le fallait d’ailleurs surtout avec les nombreux cas de disparitions d’enfants signalés dans le département des Collines, ces dernières semaines. La situation commence même à inquiéter les populations, surtout avec les cas de meurtres dont celui de dame Vissoh Béatrice à Dassa. Heureusement, la Police Républicaine veille au grain.

3-04-2018, Félix AGOHOUNGO


CHRONIQUES

Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo condamné à 5 ans de (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le 13e dossier inscrit au rôle de la 1ère session de la cour d’assises a connu hier d’un cas de coups mortels pour lequel Cyprien Houngbo est gardé (...) Lire  

En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2490

Gestion de classe : Les enseignants face à un casse-tête chinois (...)
20-04-2018, Patrice SOKEGBE
Exécuter un cours dans une classe relève d’un vrai parcours de combattant pour les enseignants béninois. Très souvent (...)  

Ravip au ministère du Tourisme, de la culture et des sports : (...)
19-04-2018, La rédaction
Les citoyens béninois ou les personnes résidant en République du Bénin sont invités à se rendre dans le centre (...)  

Clôture imminente du RAVIP : Le Président du CNS-BEN mobilise les (...)
19-04-2018, La rédaction
Le Président du Conseil national des supporters du Bénin (Cns-Bénin), Léopold Houankoun a lancé un appel à tous les (...)  

Ravip : Alimi Odoun appelle les retardataires à se faire (...)
18-04-2018, La rédaction
Dernière ligne droite dans le cadre du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip). (...)