Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale de la langue maternelle : Le Renopal fait l’état des lieux de la diversité linguistique au Bénin

Le Réseau national des opérateurs privés pour la promotion de l’Alphabétisation et des Langues a tenu, à l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle, une conférence de presse hier au Codiam. Objectif, rendre davantage visibles le réseau et le sous-secteur de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales. Les conférenciers ont débattu autour du thème : « Préservation de la diversité linguistique dans le monde et promotion du multilinguisme en vue de réaliser les objectifs de développement durable ». Pour Gompassounon Ahmed Bio Nigan, l’un des communicateurs, ce thème permet de souligner le rôle important des langues maternelles dans le développement d’une éducation de qualité et de la diversité en vue de la réalisation des Objectifs du développement durable. D’après le Cenala, le vivier linguistique du Bénin comporte 62 langues nationales inégalement réparties sur le territoire national et la politique linguistique du Bénin comporte deux orientations dont la politique de la langue officielle et celle relative aux langues nationales. Suivant la première orientation, le français est la langue d’Etat, c’est-à-dire de la présidence, du parlement, de l’administration, de la justice et de l’éducation. Suivant la deuxième orientation, cette politique linguistique est relative aux langues nationales. « Ainsi, le Gouvernement porte une attention particulière à la défense de la diversité linguistique en développant des programmes d’alphabétisation dans la langue des communautés, de façon à ne laisser personne de côté, en encourageant les médias à diffuser dans les langues nationales », a renchéri Gompassounon Ahmed Bio Nigan. A l’en croire, le multilinguisme est un atout et non un problème ou un fardeau.

22-02-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le sport, c’est sa passion. Convaincu que par ce biais, le Bénin peut s’illustrer positivement sur la scène sous-régionale, continentale et même (...) Lire  

Editorial : Une taxe pour booster le sport (...)
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale (...)
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Marcel de souza, assis entre deux (...)
20-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ
Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Rentrée solennelle 2018-2019 des avocats du barreau : Les temps (...)
21-11-2018, Isac A. YAÏ
« Les temps du procès » ! Ainsi est intitulé le thème de la rentrée solennelle 2018-2019 des avocats du barreau du Bénin. (...)  

Entretien avec Dr. Dominique d’Almeida, président de l’Asnib : « (...)
20-11-2018, Isac A. YAÏ
L’Association Nationale des Industriels du Bénin (Asnib) est un cadre de concertation et de consultation destiné à (...)  

Sécurité sanitaire des eaux conditionnées : ‘’Pure water’’, l’envers (...)
15-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
produits et mis en consommation par des unités, dans des conditions parfois peu hygiéniques. Pendant que des études (...)