Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Journée internationale de la langue maternelle : Le Renopal fait l’état des lieux de la diversité linguistique au Bénin

Le Réseau national des opérateurs privés pour la promotion de l’Alphabétisation et des Langues a tenu, à l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle, une conférence de presse hier au Codiam. Objectif, rendre davantage visibles le réseau et le sous-secteur de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales. Les conférenciers ont débattu autour du thème : « Préservation de la diversité linguistique dans le monde et promotion du multilinguisme en vue de réaliser les objectifs de développement durable ». Pour Gompassounon Ahmed Bio Nigan, l’un des communicateurs, ce thème permet de souligner le rôle important des langues maternelles dans le développement d’une éducation de qualité et de la diversité en vue de la réalisation des Objectifs du développement durable. D’après le Cenala, le vivier linguistique du Bénin comporte 62 langues nationales inégalement réparties sur le territoire national et la politique linguistique du Bénin comporte deux orientations dont la politique de la langue officielle et celle relative aux langues nationales. Suivant la première orientation, le français est la langue d’Etat, c’est-à-dire de la présidence, du parlement, de l’administration, de la justice et de l’éducation. Suivant la deuxième orientation, cette politique linguistique est relative aux langues nationales. « Ainsi, le Gouvernement porte une attention particulière à la défense de la diversité linguistique en développant des programmes d’alphabétisation dans la langue des communautés, de façon à ne laisser personne de côté, en encourageant les médias à diffuser dans les langues nationales », a renchéri Gompassounon Ahmed Bio Nigan. A l’en croire, le multilinguisme est un atout et non un problème ou un fardeau.

22-02-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Une 4ème Can pour les Ecureuils
21-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
S’ils avaient remporté leur précédent match contre la Gambie, qui a eu lieu le 17 novembre dernier à Banjul, celui de dimanche prochain à Cotonou ne (...) Lire  

En vérité : Les bus de la mort
20-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Défilé au chevet du Bénin !
20-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Prisonniers exigeants !
19-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indécente proposition
19-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Cena, sérénité fragilisée !
15-03-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2910

Promotion de la langue française : Le ‟Mois de la francophonie” (...)
21-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci a procédé ce 20 mars à Cotonou, au lancement (...)  

Lutte contre la criminalité faunique au Cameroun : Saisie record (...)
20-03-2019, Adrien TCHOMAKOU
Quatre présumés trafiquants ont été interpelés à Douala au Cameroun avec environ 2 tonnes d’écailles de pangolins et 300 (...)  

Tête-à-tête entre Patrice Talon et Nicéphore Soglo ce jour au palais (...)
20-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
La journée d’hier fut particulièrement chargée pour l‘ancien chef de l’Etat. Après avoir reçu Mohamed Ibn Chambas, (...)  

Uac/Prix international « Award in Excellence and Quality » : Les (...)
20-03-2019, Patrice SOKEGBE
L’Université d’Abomey-Calavi est en train de se faire un nom dans le concert des nations en matière scientifique. Le (...)