Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre le harcèlement sexuel en milieu scolaire : L’association ’’Ywca’’ sensibilise les collèges de Djidja

JPEG - 299.7 ko

Le ’’Young women Christian’s association’’ (Ywca), a achevé dimanche dernier sa tournée d’information et de sensibilisation des jeunes filles des collèges d’enseignement général de la commune de Djidja. Après Fonkpamè et Agondji, c’est le Ceg 2 Djidja et celui d’Agouna qui ont accueilli la Coordinatrice du Ywca, Clotilde Dédji et son équipe. La délégation, comme dans les autres établissements visités, a entretenu à travers plusieurs communications, les jeunes filles ainsi que leurs enseignants sur la loi portant prévention et interdiction des violences faites aux femmes ainsi que les arrêtés ministériels qui appuient ladite loi et répriment le harcèlement sexuel en milieu scolaire. Les jeunes élèves dans nos établissements sont facilement détournées de la priorité, de leur formation, vers les plaisirs charnels. Et pour ne plus être vulnérables, affirme Clotilde Dédji, elles doivent connaître la protection que leur garantit la loi, face aux agissements des personnes qui, à cause de leur influence, profitent de la jeunesse et de l’innocence des filles. L’implication des enseignants dans cette sensibilisation vise leur conscientisation. Ces derniers ont l’obligation de l’exemplarité face aux enfants dont ils ont en charge l’éducation. Les relations sexuelles précoces entre jeunes élèves et enseignants ou entre jeunes filles et travailleurs, facilitées dans ces contrées de la commune par le faible revenu familial, le manque faiblesse de suivi de l’éducation de la fille ou encore le goût de la facilité peuvent, excepté les grossesses précoces, l’avortement ou la déscolarisation, entamer de manière irréversible l’avenir de la fille ou parfois du professeur. Le combat contre le harcèlement sexuel protège donc l’ensemble des acteurs des établissements d’enseignement secondaire. Les groupes de filles constitués dans chaque collège sont les ambassadrices qui doivent faire adhérer leurs camarades à la cause du ’’Ywca’’. « Nous savons désormais qu’il y a une loi qui protège les jeunes filles, et nous allons nous aussi informer nos camarades », a promis Marina Aïmonso, élève au Ceg 2 Djidja. Reste à souhaiter que les efforts aboutissent à une régression du phénomène dans nos lycées et collèges.

31-08-2017, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Il fait partie des ministres de la République dont la discrétion n’a d’égale que son efficacité. Sans tambour ni trompette, le ministre du commerce et (...) Lire  

En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Lutte contre la pauvreté : Le Psdcc dote Yèvi d’un module de 3 (...)
18-10-2017, Isac A. YAÏ
Un module de trois salles de classe avec équipements et un bloc de latrines à double cabine, le tout estimé à 18 (...)  

Usage des réseaux sociaux : Une mine d’or malheureusement (...)
18-10-2017, Patrice SOKEGBE
Le 21ème siècle est caractérisé par l’expansion des réseaux sociaux, le canal de communication le plus rapide. L’usage (...)  

Centre de radiothérapie d’Abomey-Calavi : L’espoir brisé des (...)
18-10-2017, La rédaction
31 mars 2015, le Bénin signe un mémorandum d’entente pour la construction d’un centre de radiothérapie en vue de la (...)  

Lutte contre l’insécurité au Bénin : Braquages par des soldats : une (...)
18-10-2017, La rédaction
Les faits deviennent récurrents et inquiétants. Bien que l’Etat-major général n’ait jugé utile de s’expliquer au sujet de (...)