Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mort tragique d’un sous-officier de la gendarmerie : Nécessaire clarification des circonstances du décès de l’adjudant Savi Honorat

JPEG - 239.2 ko

Les rumeurs vont bon train autour des circonstances du décès du sous-officier de la gendarmerie, Savi Honorat, retrouvé mort par pendaison dans sa chambre le 16 août dernier. Curieusement, aucune information officielle n’a jusque-là filtré. Les Béninois ont tout de même le droit de savoir la procédure enclenchée par les officiers ayant en charge le dossier et le niveau de l’enquête. C’est un minimum auquel il faut satisfaire. En attendant le respect du droit à l’information du public qu’il faut différencier du secret de l’enquête, deux hypothèses sont avancées dans l’opinion. Au moment où certains penchent pour le suicide au regard du contexte, d’autres sont convaincus qu’il s’agit d’un assassinat, en raison d’un conflit conjugal qu’il entretiendrait avec son épouse. C’est dire toute la complexité de ce dossier, et la nécessité pour la police et la gendarmerie d’éclairer la lanterne des populations en apportant des éléments de réponses à quelques questions qui effleurent les lèvres.
Si c’était un assassinat, s’agirait-il vraiment d’une affaire conjugale ou plutôt que les raisons sont à chercher du côté professionnel ? Un médecin légiste a-t-il examiné le corps de l’agent Savi Honorat ? A ce jour, l’on n’en sait pas plus. A-t-on réalisé une autopsie ? Dans tous les cas, l’on ne peut passer sous silence le décès d’un sous-officier, qui a prêté serment pour servir la République au péril de sa vie. La police et la gendarmerie doivent clarifier les circonstances du décès de l’adjudant Savi Honorat. C’est une manière d’honorer la mémoire d’un des leurs.

25-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Cas Pratique : Cotonou, 14 heures et un soleil de plomb sur le boulevard du Canada comme d’ailleurs, sur toute la ville. Puis, cette scène qui ne (...) Lire  

Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Moins de misère aux prisonniers (...)
14-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Affaire placement des Fonds de la Cnss : Laurent Mètognon convoqué (...)
17-11-2017, La rédaction
Il est invité à se présenter ce jour à la Brigade économique et financière (Bef) de Cotonou. Luis, c’est Laurent (...)  

Inscriptions (dm2-Patrice) Report des inscriptions payantes dans (...)
17-11-2017, Patrice SOKEGBE
Plus de peur que de mal, un débat de fond en gestation Il y a quelques semaines, le monde universitaire a reçu (...)  

Promotion des produits made in Benin : Une délégation d’opérateurs (...)
17-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Bruno Gnidehoué, promoteur de Label Bénin a reçu dans la matinée du mercredi 15 novembre dernier, au siège de sa (...)  

Don aux sinistrés de Karimama : La Jama’at Islamique Ahmadiyya du (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Les autorités de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin avec à leur tête l’Amir Rana Farooq Ahmad, ont procédé vendredi (...)