Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Regain d’insécurité à Abomey-Calavi : Plusieurs maisons et boutiques cambriolées à Aïtchédji et Agori

JPEG - 264.6 ko

Les malfrats ont repris du service dans la commune d’Abomey-CalAvi. Et pour cause, cette semaine à Aïtchédji et Agori, plusieurs maisons et boutiques ont été vidées de leurs contenus. Des motos, appareils électro-ménagers, des tissus et des sommes d’argents ont été emportés par ces divorcés sociaux. Et, pour des plaintes, des constats, et des enquêtes, la plupart de ces cas de cambriolage ont été portés à la connaissance du commissariat central d’Abomey-Calavi. Ainsi, après quelques mois d’accalmie, ces malfrats signent leur come-back et ils opèrent en toute quiétude de jours comme de nuits. Désormais, dans la commune d’Abomey-Calavi, c’est l’inquiétude avec ces associations de malfaiteurs qui ont repris du service. Epris de gains faciles, ces bandits, avec différents modes opératoires, braquent, cambriolent donc allègrement les biens des paisibles populations sans être inquiétés. Et puisque personne n’est à l’abri de la visite de ces dangereux malfrats, c’est la panique générale dans la commune. Car, on dirait que les hors-la-loi ont réussi à contourner les stratégies sécuritaires mises en place par les forces de l’ordre pour lutter contre le banditisme. Les responsables de la police républicaine sont alors interpelés. Le Directeur général de la police républicaine, le Général Hounnonkpè et ses hommes sont invités à mettre tout en œuvre pour démanteler ce réseau de malfaiteurs afin de garantir la sécurité aux paisibles populations du Bénin en général et celles de la comme d’Abomey-Calavi en particulier. Sinon, si on ne peut plus se sentir en sécurité chez soi, où peut-on encore l’être ? En principe, sous la rupture, l’insécurité ne devrait plus avoir droit de cité. Car, la fusion des anciennes police nationale et de la gendarmerie nationale devrait être synonyme d’unité de forces pour mieux sécuriser les personnes et des biens. Cela y va de l’honneur de ces hommes en uniformes…

23-07-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Un fétiche Tolègba prend feu à Godomey, (...)
18-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le fétiche Tolègba situé au milieu de la rue à Godomey Denou, en face de l’église céleste en direction du Ceg Godomey a (...)  

Protection des obtentions végétales et des droits des agriculteurs (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Les organisations de la société civile réunies au sein de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (...)