Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Séminaire de réflexion de Pré-Congrès : La Cosi-Bénin évalue ses acquis et se fixe de nouveaux objectifs

JPEG - 93.6 ko

La Confédération des Organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin) est à une étape décisive de son histoire. En prélude à son quatrième congrès ordinaire, elle a tenu hier à la bourse du travail de Cotonou un séminaire de réflexion de Pré-congrès. Objectif, procéder à une évaluation des objectifs fixés par le bureau exécutif confédéral dirigé par Nöel Chadaré depuis 2012 en vue d’envisager de meilleures perspectives. Au cœur des débats, l’autofinancement, un grand défi à relever pendant les 5 prochaines années, d’où le thème : « La Cosi-Bénin et l’amorce de son autofinancement, réflexion de développement des Activités génératrices de revenus, de mobilisation des cotisations syndicales ». Pour le Sg Noël Chadaré, « On s’est donné l’objectif d’élargir les bases de la confédération, rendre la confédération encore plus visible et faire de sorte que sa dépendance financière vis-à-vis des partenaires soit réduite. De 2012 à aujourd’hui, on peut dire que les bases ont été élargies, parce que nous étions à 52 syndicats. Ensuite, il y a eu une déchirure. On s’est retrouvé à 39. Mais aujourd’hui, nous sommes à 120 syndicats. Donc, les bases ont été élargies. En dehors de cela, la visibilité de la confédération est une réalité aujourd’hui. Il y a eu beaucoup d’activités relayées par les médias. Il y a que dans le secteur privé, l’incursion que nous avons faite n’est pas encore satisfaisante. Mais le gros défi pour les 5 prochaines années, c’est de parvenir à l’autofinancement. On n’a pas réussi grand-chose à ce niveau », a-t-il a reconnu. Mais ce défi n’a pas empêché le Responsable de projets de la Cnv Internationaal Timothée Boko, de reconnaître la Cosi-Bénin comme étant une Confédération syndicale modèle en Afrique au regard des critères d’évaluation de l’institution partenaire. A l’en croire, l’objectif de l’autofinancement peut être atteint, si la Cosi-Bénin s’investit dans la création de coopératives afin de diversifier les sources de revenus. Car selon lui, les partenaires ne sont plus en mesure d’accompagner les structures nationales.

18-04-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : La destination Bénin en chantier !
26-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du concret dans le Pag volet tourisme, pour ceux qui en exigent, bientôt, il y en aura. De cinq pôles touristiques majeurs et de la cité lacustre (...) Lire  

Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Production nationale record sans augmenter les emblavures : La (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
De bonnes nouvelles en perspective pour la campagne cotonnière 2017-2018. Pour booster la production nationale sans (...)  

Polygamie au Bénin : Les raisons d’un mal profondément ancré dans (...)
25-09-2017, La rédaction
Acceptée par l’islam et autorisée par la tradition béninoise, la polygamie constitue une solution dans certains foyers (...)  

Les disciples de St Mathieu à l’ère des réformes : La douane explose (...)
25-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps accablée par des faits de corruption, avec des recettes souvent en deçà des prévisions budgétaires dans un (...)  

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)