Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Sureté des navires et des installations au Port : Les acteurs outillés pour la mise en œuvre du code Isps

JPEG - 55.5 ko

Les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (Isps) au Port autonome de Cotonou (Pac) suivent depuis hier et ce pour 4 jours, un atelier de formation pour mieux appréhender leur mission. A en croire le secrétaire général du ministère des infrastructures et des transports, Rock Houndjè, le code Isps est un amendement au chapitre xi-2 de la convention Solas 1974. Il a pour objectif d’établir un cadre de coopération international entre les gouvernants contractants, les organismes publics, les administrations locales et les secteurs maritimes et portuaires pour détecter les menaces contre la sûreté et prendre des mesures en vue de limiter ou d’empêcher les incidents de sûreté qui menacent les navires portuaires. En effet, au regard de l’importance économique que revêt le Pac, il est nécessaire que les mesures appropriées soient prises pour y garantir la sûreté afin de rassurer ses usagers. C’est à juste titre que depuis l’adoption du code Isps et son entrée en vigueur en 2004, le Bénin s’est résolument engagé à se conformer à ses prescriptions.
Car, de par sa position géographique, notre pays dispose d’un port qui sert d’interface avec le reste du monde d’une part, et joue le rôle de port de transit pour le trafic à destination et en provenance des pays de l’hinterland d’autre part.
Au dire de Kouton Désiré, Directeur de la marine marchande, cet atelier vise donc à améliorer la capacité des acteurs en vue de leur performance. A terme, ils pourront détecter les menaces et prendre les mesures qui s’y imposent. « Avec l’assistance technique des experts qui présenteront les différents modules, vous serez amené à appréhender les concepts élémentaires du code Isps, les conditions de sa mise en œuvre au Bénin à travers quelques dispositions du décret n°623-15 du 03 décembre 2015 portant règlement pour la sûreté des navires et des installations portuaires en république du Bénin… », a conclu Rock Houndjè.

5-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Toujours la démocratie et plus de démocratie. A tue-tête, les gouvernés de par le monde le réclament. Evidemment, qui dit démocratie dit le pouvoir du (...) Lire  

En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’évaluation en question
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Riz japonais…Enième couplet (...)
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’année du social
8-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour carte Lépi !
8-01-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Mandat 2019 : La Jci Sèmè Podji Pilier lance ses activités
15-01-2019, Isac A. YAÏ
La jeune chambre International (Jci) Sèmè Podji Pilier a procédé hier dans les locaux de la Faculté des sciences de la (...)  

Pour plus d’efficacité à la police : Mohamed Saké nommé Directeur de (...)
11-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le Contrôleur général de police, Mohamed Saké est le nouveau Directeur de la sécurité publique. Il a été promu par le (...)  

Incendie cyclique à la Haie vive : Hasard ou pyromanie
7-01-2019, Naguib ALAGBE
28 décembre, aux environs de 4h30, ça a brûlé à nouveau à Cadjehoun. Cette fois ci, ce fut "le times", un autre (...)  

Supposé licenciement abusif : Le démenti de la Baic
7-01-2019, La rédaction
La Banque africaine pour le commerce et l’industrie (Baic) s’indigne de la campagne d’intoxication entretenue sur la (...)