Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


2015 : Une année éprouvante pour le sport béninois

JPEG - 214.1 ko
Safiou Affo, ministre des sports

Le football béninois est toujours à la croisée des chemins. L’année 2015 a été très éprouvante pour une discipline qui a touché le fond et qui peine à sortir la tête de l’eau. Du retrait d’agrément par le ministère des sports jusqu’à la mise en place du Comité de Normalisation (CoNor) en passant par l’élimination des Ecureuils de la course à la Coupe du monde Russie 2018, beaucoup d’eau ont coulé sous le pont.
Tout avait commencé en novembre 2014 lorsque le ministère de la jeunesse, des sports et des loisirs a abrogé l’arrêté portant nomination de Didier Ollé Nicolle à la tête des Ecureuils du Bénin pour insuffisance de résultats.
Le 06 janvier 2015, Valère Glèlè, Président de la Ligue de football du Bénin (Lfb) à travers un communiqué a demandé aux clubs de D1 et de D2 le report du championnat prévu pour démarrer le 10 janvier de l’année 2015. Ainsi, les Responsables de ces clubs ont été appelés à signer la Convention entre la Fédération béninoise de football (Fbf) et le Conseil de gestion de la Ligue de football. Ce fut un début de clash entre les membres de la Fbf que le ministère a tenté vainement de les réconcilier.
Le 12 mars 2015, Augustin Ahouanvoébla a saisi la Fifa pour immixtion du ministère des sports dans les affaires du football. Dans sa réponse, Jérôme Valcke a déploré le fait et a demandé aux membres du Comité exécutif de la Fbf de s’entendre pour aplanir leurs divergences.
Le 27 mars 2015, à travers un arrêté, le ministre des sports a retiré l’agrément à la Fédération béninoise de football.
Le 30 mars 2015, par exploit d’Huissier, une correspondance a été envoyée au Président de la Fbf, Augustin Ahouanvoébla pour lui notifiée la fermeture du siège de la Fbf.
Saisie de la situation qui prévaut dans le football béninois, la Fifa à travers une lettre en date du 9 avril 2015 a dénoncé l’immixtion du pouvoir exécutif dans la gestion de football et demande ainsi aux autorités béninoises de rapporter leur décision sous peine de sanctions. « Sans préjuger des raisons ayant motivé le ministre de la Jeunesse, des Sports et Loisirs à agir ainsi et des conséquences concrètes de la mise en œuvre de ses décisions, celles-ci vont à l’encontre des statuts de la Fifa qui stipulent que les associations membres doivent gérer leurs affaires internes en toute indépendance (articles 13 et 17) ».
Le championnat national en cours et qui était à quelques journées a été suspendu. Les clubs sans activités, des joueurs au chômage.
Le 17 avril 2015, le ministère met en place un Comité de réconciliation et d’orientation qui a pour objectif de travailler dans un délai de trois mois sur les voies et moyens pour un développement harmonieux du sports roi au Bénin. Ce Comité a rendu son rapport quatre mois plus tard.
Ensuite, une mission de la Fifa composée de Primo Corvaro et de Prosper Abéga était à Cotonou pour rencontrer les différentes parties surtout les membres dissidents.
Le 14 juin 2015, les Ecureuils du Bénin engagés contre toute attente dans les éliminatoires de la Can Gabon 2017 ont tenu en échec (1-1) le Nzalang National de la Guinée Equatoriale à Bata. C’était dans le cadre de la première journée de ces éliminatoires.
Le 06 septembre 2015, les Ecureuils du Bénin, sous la houlette d’Oumar Tchomogo ont été contraints au partage des points par les Aigles du Mali dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires Can Gabon 2015 après un nul (1-1).
Le 25 septembre 2015, la Fifa après son congrès a recommandé au Bénin la mise en place d’un Comité de Normalisation de 5 membres pour ramener la sérénité et réconcilier la famille du football.
Le 05 novembre 2015, la Fifa retient sept membres après une mission de prise de contact et d’audition des membres proposés par les différents camps.
Le 11 novembre 2015, ce Comité a été installé avec pour président Rafiou Paraïso, Louis Philippe Houndégnon, Vice-président, Quentin Didavi, Médard Sessinou, Laurenty Houngnibo, Marius Dadjo et Hugues Alain Adjovi membres.
Le 12 novembre 2015, les Ecureuils du Bénin ont battu par 2 buts contre 1 les Etalons du Burkina Faso pour le compte des deuxièmes tours préliminaires des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018.
Le 17 novembre 2015, les Ecureuils ont été éliminés à Ouagadougou suite à leur défaite (2-0) face aux Etalons du Burkina Faso. Les Ecureuils éliminés sont hors course pour la suite des éliminatoires Russie 2018.
Le 5 décembre 2015, Rafiou Paraïso, Président du Comité de Normalisation a donné un point de presse pour expliquer les dysfonctionnements au sein du CoNor et de la révocation du Secrétaire général.
Le 18 décembre 2015, la Fifa, à travers un courrier a retiré deux membres du Comité de Normalisation. Il s’agit de Laurent Houngnibo et Médard Sessinou qui ont été accusés de vouloir empêcher le bon fonctionnement au sein du CoNor.
Le 20 décembre 2015, Louis Philippe Houndégnon, Vice-président du CoNor a démissionné. Dans sa lettre de démission, il dénonce la gestion solitaire du président Rafiou Paraïso et refuse de cautionner l’imposture. Le CoNor est ainsi réduit à 4 membres.
Le 22 décembre 2015, Laurent Houngnibo et Médard Sessinou ont donné de la voix. Après leur mise à l’écart par la Fifa suite à la saisine du président du CoNor, les deux membres ont expliqué le rapport accablant dont ils ont été victimes. « Nous devons barrer la voie à l’imposture ».
Tels sont les faits qui ont marqué le football béninois au cours de l’année 2015. Vivement que la paix revienne dans la famille de football et que le ballon roule à nouveau.

4-01-2016, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270

Entretien avec Océane Ganiéro, Karatéka : « Sur le Tatami, je suis (...)
20-06-2018, Isac A. YAÏ
« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». 5 fois championne ouest africaine et championne (...)  

Signature d’accord de représentation : Océane Ganiéro, ambassadrice (...)
22-05-2018, Isac A. YAÏ
La marque Yamaha a désormais une ambassadrice. Elle a pour nom Océance Ganiéro. Cette jeune et talentueuse athlète (...)  

15è tour cycliste international du Bénin : La Sobebra célèbre la (...)
15-05-2018, Isac A. YAÏ
La 15ème édition du tour cycliste international du Bénin se conjugue désormais au passé. Après avoir quitté Tanguiéta le (...)  

Tour international du cyclisme du Bénin 2018 : Pari gagné pour la (...)
14-05-2018, Karim O. ANONRIN
La 15ème édition du Tour international du cyclisme du Bénin 2018 a pris 2 mai 2018 par Porto-Novo ce samedi avec une (...)