Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tournoi Uemoa : un match nul de trop pour les Ecureuils

JPEG - 127.5 ko

Score nul et vierge. C’est le résultat du match qui a opposé hier au stade Kégué de Lomé les Ecureuils aux Etalons du Burkina-Faso dans le cadre de la 5ème édition du tournoi de l’Uemoa. Battus aux tirs au but à Niamey lors de la précédente édition, les Ecureuils avaient l’opportunité de prendre leur revanche face à leurs homologues Burkinabés. D’entrée, les Ecureuils déjà éliminés ont pris le jeu à leur compte et jouent sans complexe. Ils procèdent sur des passes courtes et des balles longues, mais au finish butent sur la défense adverse qui est restée solide durant toute la rencontre. Les nombreuses attaques menées par les poulains de Mathias Déguénon n’ont pas porté de fruits. Ainsi, à la 46ème minute de jeu, Debouto Quentin Ghislain, attaquant des Ecureuils reprend de la tête un ballon frappé sur corner. Mais, sa balle échoue sur la transversale et les Ecureuils ratent ainsi l’occasion d’ouvrir la marque. A la pause, le score est de zéro but partout. De retour des vestiaires, les Etalons reviennent avec de bonnes intentions et se montrent plus offensifs. La défense béninoise souffre mais n’encaisse pas. A dix minutes de la fin du temps réglementaire, le poteau repousse une balle de but dans le camp des Béninois. La tournure du match aurait dû profiter aux Etalons qui sortent de la compétition avec quatre points au compteur. Les Ecureuils, finalistes malheureux lors de l’édition précédente restent sur deux matchs nuls et une défaite. Le Mali et le Sénégal, tombeurs respectifs de la côte d’Ivoire et de la Guinée-Bissau auront l’occasion de disputer la finale samedi prochain à 15h au stade de Kégué.

2-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La galère du football béninois
17-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel : Héroïques Bleus
11-07-2018, Ambroise ZINSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270

Rayonnement du Football béninois à l’international : Comme la (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
La discipline, l’organisation, la vision et la détermination. Avec ces qualités, il est possible de soulever des (...)  

Promotion des activités sportives : La construction de 21 stades (...)
5-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le cabinet d’architecture « Artech » a désormais carte blanche pour procéder à la mise en œuvre du projet de construction (...)  

Entretien avec Océane Ganiéro, Karatéka : « Sur le Tatami, je suis (...)
20-06-2018, Isac A. YAÏ
« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». 5 fois championne ouest africaine et championne (...)  

Signature d’accord de représentation : Océane Ganiéro, ambassadrice (...)
22-05-2018, Isac A. YAÏ
La marque Yamaha a désormais une ambassadrice. Elle a pour nom Océance Ganiéro. Cette jeune et talentueuse athlète (...)