Conseil des ministres de ce jour : Les 10 préfets confirmés, 2 autres nommés

Moïse DOSSOUMOU 26 mai 2021

A partir de ce jour, tous les départements auront à leur tête un préfet confirmé. Fini le règne des intérimaires. Nommés en juin 2016, les 12 préfets auraient pu être encore tous en fonction. Mais le sort en a décidé autrement. Chemin faisant, deux d’entre eux se sont séparés de leurs pairs. Malgré lui, l’ex préfet des Collines a été le premier à abandonner son poste. Décédé le 24 mars 2017 à l’âge de 48 ans, Nonhouegnon Djaïkpon Donatien a dû laisser le gouvernail de son département. Depuis lors, c’est le préfet du Zou, Aimé Firmin Kouton qui assure son intérim cumulativement avec ses charges. Quelques années plus tard, en juin 2018, Modeste Toboula a été relevé de son poste de préfet du Littoral à la suite de la commission d’un impair. Là encore, c’est son collègue de l’Atlantique Jean-Claude Codjia qui a été désigné pour assurer son intérim, cumulativement avec ses fonctions. Ainsi, 12 au départ, ils ne sont plus que 10 à l’arrivée.
Comme ce fut le cas pour la plupart des ministres, les dix préfets en poste seront reconduits au terme du Conseil des ministres de ce jour. Ainsi, Mohamadou Moussa de l’Alibori, Lydie Déré Chabi Nah de l’Atacora, Jean-Claude Codjia de l’Atlantique, Moussa Djibril Maman Cissé du Borgou, Christophe Megbedji du Couffo, Soulémane Eliassou Biao Aïnin de la Donga, Comlan Sènan Sèzro Zinsou du Mono, Joachim Apithy de l’Ouémé, Valère Sètonnougbo Adéchina du Plateau et Aimé Firmin Kouton du Zou seront maintenus à leurs postes respectifs. Pour boucler la boucle, deux nouveaux préfets seront nommés pour mettre fin au règne des préfets à cheval entre deux départements. Désormais, chacun devra se concentrer sur son aire géographique. Dans quelques heures, les noms des deux nouveaux élus seront connus et un nouveau souffle sera donné à l’administration déconcentrée.





Dans la même rubrique