En toute sincérit : Compétition amoureuse

Naguib ALAGBE 25 septembre 2020

Comment on s’y prend, quand on se sait un prétendant parmi tant d’autres ? Inconfort sans nul doute.
Imaginons tout de même le fait. Un, deux, trois ou même plus, sur le bord et elle qui refuse de trancher. Elle a besoin de temps pour d’entre vous, faire son choix. En attendant elle observe. Et que faites-vous pendant ce temps ? Cela fait des mois que ça dure. Et elle gère avec beaucoup de maîtrise, faisant croire à qui veut l’entendre qu’elle serait indécise, embarrassée ou perdue. Imaginez des gens bien dans leur tête se prêtant à ce jeu-là… Sans blague !
Il y a, et on peut comprendre, la situation de celui qui s’est fait prendre au piège, complètement sous le charme d’un cœur déjà pris dans une certaine mesure. Et ne voulant s’avouer vaincu, décide de se battre. Là encore, il faudra être vigilant. Mais que délibérément, l’être aimé ait décidé de vous mettre en concurrence avec plusieurs est quelque chose d’insensé.
Déjà, il n’y a aucun honneur à sortir vainqueur d’une telle lutte. Il y a fort à parier, que sur la moralité d’une telle femme, l’on trouve à redire. Car quoiqu’il en soit, elle aura été en relation avec plusieurs hommes. Et Dieu seul sait ce qui a bien pu se passer.
Sinon qu’en vérité, pour choisir un homme, il ne faut pas en avoir plusieurs. C’est se mettre en relation avec quelqu’un sur certaines bases, et se donner le temps de le connaître pour décider s’il faut aller plus loin ou pas.
Toute autre chose n’est que vice, tricherie et manipulation. Et quand bien même elle serait en relation et que l’on ait décidé de tenter sa chance malgré tout, elle avait à se faire très claire dès le départ. Soit qu’elle tenait à sa relation, ou alors, elle serait ouverte à de nouvelles expériences et dans ce cas, il faut aviser.
Pour de vrai, on aime ou on n’aime pas. Et faut-il le rappeler, l’amour est prompte, il est spontané. Et à ce que l’on dit, on ne règle pas les sentiments tels qu’on pourrait le faire avec une montre. Du coup, l’idée que l’on pourrait attendre de savoir qui est le meilleur est complètement absurde. S’y prêter c’est se laisser infantiliser. Reste à dire, pour lever toute équivoque, qu’il en va de même pour quiconque mettra plusieurs femmes en concurrence. Il est clair que celui-là n’est pas amoureux. A tous les coups, c’est un joueur. Ni plus ni moins.





Dans la même rubrique