2ème édition de Febci : Une rencontre fraternelle entre les peuples béninois et ivoirien

Isac A. YAÏ 23 mars 2021

Du 28 au 30 mai 2021 aura lieu sur le terrain municipal (terre rouge) de la commune de Port bouet à Abidjan en Côte d’Ivoire, la 2ème édition du Festival Bénin Côte d’Ivoire (Febci). Initié par l’agence de Communication et d’événementiel "Paas Services", ce festival vise à unir davantage les peuples béninois et ivoirien afin d’inscrire dans la conscience collective, la solidarité, le vivre ensemble et la cohésion sociale.
En prélude à l’organisation de ce festival Ulrich Vivance Kpoguè, chargé de communication de Febci au Bénin a animé le samedi dernier à Azalaï hôtel de Cotonou une conférence de presse afin d’expliquer aux professionnels des médias les tenants et aboutissants de cette manifestation. « Depuis l’accession à l’indépendance du Bénin et de la Côte d’Ivoire respectivement les 1er et 7 août 1960, une grande fraternité est née au sein des deux peuples au point où la Côte d’Ivoire regorge aujourd’hui de la plus grande communauté sinon l’une des plus grandes communautés béninoises de l’étranger. Signe de la très bonne entente entre ces pays frères de la sous-région ouest africaine. Pourtant, force est de constater une absence totale d’évènements majeurs permettant de rassembler en un même endroit et à une même date les communautés vivant en Côte d’ivoire autour des valeurs culturelles, économiques et sociales. Face à cette situation, il est donc apparu noble pour l’agence de Communication et d’évenementiel "Paas Services" de réunir toutes les communautés autour d’un idéal, un grand festival dénommé "Festival Bénin Côte d’Ivoire (Febci). », a-t-il expliqué.
Ayant pour thème "LA solidarité et la cohésion sociale, des valeurs citoyennes pour une intégration africaine effective", ce festival sera meublé de plusieurs activités : des panels scientifiques, des actions sociales et humanitaires, des activités culturelles, artistiques, touristiques, culinaires et des distinctions… « Le festival sera ponctué par des conférences, des expositions commerciales et artisanales, des spécialités et concours culinaires du Bénin et de la Côte d’Ivoire. Ceci dans le but de créer une diaspora solidaire, prospère et consciente de son rôle dans le développement des deux Nations », a conclu Ulrich Vivance Kpoguè.





Dans la même rubrique