6ème édition du Fescu-Gv Awards : Les votes des artistes et acteurs culturels nominés ouverts

Patrice SOKEGBE 12 novembre 2020

Malgré la pandémie du Coronavirus qui a dicté sa loi dans le monde en général et au Bénin en particulier, la 6ème édition du Festival Génération Vacances (Fescu-Gv Awards) aura bel et bien lieu. Hier dans les locaux du Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins (Bubedra), le comité d’organisation dudit festival a tenu une conférence de presse pour annoncer les couleurs. Pour le promoteur Yves Kpékpédé, cette édition qui se déroulera le 12 décembre prochain, a pour objectif la promotion de la culture béninoise, à travers la musique, le cinéma, les arts et l’évènementiel. « Nous pensons qu’il est utile de valoriser non seulement les artistes, mais des manageurs, photographes, journalistes et autres…On doit valoriser tous ceux qui contribuent à la chaine des valeurs culturelles à travers ce festival », a-t-il dit, tout en précisant que le Fescu-Gv Award de cette année sera exceptionnelle. « L’innovation, c’est que nous avons parcouru les 12 départements pour aller à la recherche des talents afin de les révéler à travers ce festival », a-t-il ajouté. Ceci, pour montrer combien le comité d’organisation, constitué de jeunes, pétris d’expériences, sont rompus à la tâche dans le seul but de révéler la culture béninoise au monde entier. A en croire le président du Jury dudit festival, Hubert Azilinon, les artistes nominés doivent avoir confiance en cette équipe, puisqu’elle effectue un travail avec beaucoup d’impartialité. Quant au système de vote, le technicien, Bill Fassinou a laissé entendre qu’une touche spéciale a été apportée. « Cette fois-ci, le vote se fera par SMS. Chaque artiste nominé a un code. Il suffit de prendre son téléphone, d’ouvrir sa messagerie, d’envoyer un SMS au numéro de vote. Dès que vous envoyez le code, le système vous répond automatiquement en vous affichant un flash de paiement Mobile Money. Vous allez ensuite confirmer le paiement. Le vote coûte 200 Fcfa. Si votre vote est pris en compte, vous recevrez un SMS de confirmation… », a-t-il expliqué. Une fois encore, Yves Kpékpédé fait fort, et montre ainsi à la jeunesse béninoise que « naître pauvre est un destin, mais mourir pauvre est un choix »





Dans la même rubrique