Maroc : Mohammed VI met l’Espagne sur… liste rouge

11 juillet 2020

Alors que L’Espagne a inclus le Maroc dans la liste des pays avec lesquels elle a ouvert ses frontières sur recommandation de l’Union Européenne, le royaume maintient fermées ses frontières terrestres avec Ceuta et Melilla.

C’est à compter du 15 juillet prochain que les Marocains résidant à l’étranger, ainsi que les résidents étrangers pourront entrer et sortir du royaume, comme bon leur semble, en respectant bien entendu certaines mesures édictées par les autorités, mais uniquement par voie aérienne et maritime. Les voyageurs devront en effet présenter un test PCR effectué dans les dernières 48 heures et subir un test sérologique avant l’embarquement.

Dans un communiqué publié mercredi par la MAP, le gouvernement a précisé « des vols seront programmés autant que possible pour le succès de cette opération ». Parmi les onze chemins maritimes retenus par le ministère marocain des Transports, les ferries seront affrétés exclusivement depuis les ports de Sète (France) et de Gênes (Italie). Ces opérations se dérouleront sous la coordination de l’Agence nationale des ports du Maroc.

Selon El Español, Ceuta, Melilla et les ports de la péninsule, dont celui d’Algésiras, ne figurent pas sur cette liste des points d’accès vers le Maroc. Ce qui confirme des ’informations distillées récemment dans la presse faisant état que les frontières terrestres avec Ceuta et Melilla resteront fermées au moins jusqu’à fin septembre.

Pourtant, relèvent les journaux marocains, l’Espagne a inclus le Maroc dans la liste des pays avec lesquels elle a ouvert ses frontières sur recommandation de l’Union européenne. Mais il faudra attendre la décision du Maroc d’ouvrir ses frontières pour espérer accéder au royaume via la péninsule ibérique.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique