Assemblée nationale du Bénin : De Ahomadegbé à Vlavonou, une histoire riche en couleurs

25 janvier 2023

L’Assemblée nationale, 9ème législature connaîtra bientôt son bureau et son président pour les trois prochaines années et les spéculations vont bon train quant au nom de celui ou celle qui sera au perchoir. Un regard dans le rétroviseur permet de constater que le Bénin a connu diverses fortunes dans son histoire parlementaire. De la première législature à la huitième, six personnalités se sont succédé à la tête de l’institution. Il s’agit de Me Adrien Houngbédji président du Parlement 1ère législature (1991-1995), de la 3ème législature (1999-2003) et de la 7ème législature (2015-2019). Il y a ensuite eu le président de l’Assemblée nationale, 2ème législature (1995-1999), Bruno Amoussou, le président du Parlement, 4ème législature (2003-2007) Antoine Kolawolé Idji, le président de l’Assemblée nationale, 5ème législature (2007-2011) et 6ème législature (2011-2015) Mathurin Coffi Nago et le président de l’Assemblée nationale, 8ème législature (2015-2019), Louis Gbèhounou Vlavonou.

Les présidents du Parlement au Bénin avant la Conférence nationale
La première expérience législative béninoise a été présidée par le Dr Justin Tomètin Ahomadégbé (Avril 1959-novembre 1960). Il s’en est suivi la deuxième expérience par Valentin Djibodé Akplogan du 4 novembre 1960 au 28 octobre 1963, la troisième expérience législative avec Taïrou Concagou qui a présidé l’institution de 1964 à 1965. Par la suite, le Colonel Christophe Soglo, à la faveur d’un coup d’Etat se donne les pleins pouvoirs en assurant les charges dévolues à l’Assemblée nationale de 1965 à 1972. Le 26 octobre 1972, les militaires prennent le pouvoir, installent un régime révolutionnaire et le Conseil national révolutionnaire (CNR) présidé par Mathieu Kérékou. Il s’en est suivi la longue période de l’Assemblée nationale révolutionnaire (ANR) dirigée successivement par Ignace Adjo Boco (1980-1984) et par Romain Vilon Ghézo (1984-1989) avant le Haut Conseil de la République dirigé par Monseigneur Isidore de Souza du 28 février 1990 au 31 mars 1993. Chaque législature a permis sans aucun doute au Bénin d’avancer sur le plan de son développement d’une manière ou d’une autre. Certainement que l’Assemblée nationale, 9ème législature tirera leçon des précédentes législatures pour faire avancer davantage le Bénin.





Dans la même rubrique