Autorité de protection des données à caractère personnel : Le Parlement désigne les deux spécialistes en informatique

Karim O. ANONRIN 4 août 2020

L’Assemblée nationale a désigné ce lundi 3 août 2020 les sieurs Abou Seydou Amouda et Judicaël Tandjiékpon pour le compte de l’Autorité de protection des données à caractère personnel (APDP). C’était par un vote au bulletin secret en séance plénière sous la présidence de Louis Gbèhounou Vlavonou. Déjà le mardi 28 juillet dernier, l’institution avait désigné les députés Euric Guido et Yaya Worou Akibou Sôro de la majorité parlementaire (groupe parlementaire Union Progressiste) et le député Wally Boda Mamoudou Zoumarou de la minorité parlementaire (groupe parlementaire Bloc Républicain) pour la représenter toujours au sein de l’APDP.
Rappelons que l’APDP est un organe chargé de veiller à ce que l’informatique dans sa globalité soit au service du citoyen sans porter atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques. Elle est composée de 11 personnalités à savoir 3 parlementaires, 3 représentants de la Cour Suprême élus par leurs pairs (2 magistrats et 1 membre de la Chambre des comptes), 2 personnalités qualifiées pour leur connaissance des Applications informatiques désignées par l’Assemblée Nationale en tenant compte de sa configuration politique, 1 membre du Conseil Économique et Social élu par ses pairs, 1 Avocat ayant au moins 15 ans d’expérience, élus par ses pairs, et d’une personnalité désignée en Conseil des Ministres par le Président de la République.





Dans la même rubrique