Bénin : Les députés votent la loi portant hygiène publique

21 janvier 2022

L’Assemblée nationale a adopté en séance plénière ce jeudi 20 janvier 2022, la loi n° 2022 -04 portant hygiène publique en République du Bénin. Initiée par les députés Gildas Agonkan et Jérémie Adomahou, la loi portant hygiène publique en République du Bénin comprend 197 articles répartis en 5 titres et viennent actualiser la loi de 1987 relative à l’hygiène publique conformément aux réalités et défis actuels de la société béninoise en matière d’hygiène et d’assainissement. Plus précisément, le titre premier aborde les dispositions générales, le titre II traite des règles d’hygiène publique, le titre III s’intéresse à la pollution et aux nuisances. Quant au titre IV, il traite des dispositions pénales et le titre V aborde les dispositions transitoires et finales. Il s’agit d’une loi qui précise le rôle des collectivités décentralisées dans la promotion de l’hygiène, les questions de l’hygiène des bâtiments publics, des établissements des différents ordres d’enseignements, l’hygiène des établissements sanitaires, des centres de détention, la gestion des cadavres et la gestion de l’hygiène menstruelle. C’est du moins ce que l’on retient du rapport de la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales, présidée par le député Aké Natondé qui a présenté le dossier à la plénière. Entre autres avantages liés à cette loi, il y a la sauvegarde de la santé et de la salubrité publique. Les maladies, les infections, l’insalubrité des logements et des denrées constituent la source des fléaux que le pouvoir public est chargé de prévenir et de combattre. C’est pourquoi notre Constitution dispose en son article 27 que : " Toute personne a droit à un environnement sain, satisfaisant et durable et a le devoir de le défendre. L’État veille à la protection de l’environnement". C’est dans cette perspective que le secteur de l’hygiène et de l’assainissement de base constitue un des aspects essentielles du Programme d’actions du Gouvernement (PAG 2016-2021) en matière de santé publique et d’amélioration du cadre de vie des populations, indique le gouvernement représenté hier au Parlement par le Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin.





Dans la même rubrique