Ecologie et développement durable : Les actions fortes du gouvernement

Isac A. YAÏ 6 janvier 2022

José Tonato, ministre du cadre de vie et de développement durable

Bientôt des aires marines protégées à Donaten à Cotonou et à la bouche du Roy à grand-Popo. Ainsi en a décidé le premier conseil des ministres de l’année 2022 tenu hier au Palais de la Présidence à Cotonou. Ces deux espaces bénéficieront d’un plan d’aménagement et de gestion spécifique pour la protection de l’écosystème. Cet aménagement spécifique permettra ainsi de sécuriser les espèces végétales et animales menacées ou en voie de disparition. Zones de prédilection des tortues pour la ponte de leurs œufs et des espèces halieutiques pour leur reproduction, ces deux espaces seront désormais zones à accès réglementé. Ils seront donc considérés comme un paradis pour les espèces marines. Ces zones aménagées protégeront non seulement les espèces marines, mais aussi un réservoir d’oxygène pour le bien-être des populations à travers l’espace vert qui sera créé. Elles constitueront également une source de lutte contre la pollution occasionnée par l’émission de CO et de CO2 par les moteurs des véhicules et des industries.

Jean-Michel Abimbola, ministre de la culture, des arts et du tourisme

Ces espaces aménagés créeront aussi des emplois directs et indirects pour la jeunesse et les populations environnantes. Ils contribueront enfin à la beauté de la zone balnéaire du Bénin. Donc, un attrait touristique à découvrir.
Le gouvernement de la Rupture reste alors dans sa logique de faire du tourisme l’un des secteurs pourvoyeurs de l’économie nationale. Et pour en arriver là, il faut faire du chemin. Avoir quelque chose de particulier à proposer aux autres. Et ce sont ces pas que pose le gouvernement en prenant cette décision qui fera de notre côte l’un des endroits où l’on pourra trouver des espèces menacées ou en voie d’extinction.





Dans la même rubrique