L’adresse du leader de l’opposition Iréné Agossa : « Voter le duo Kohoué-Agossa »

9 avril 2021

Une mobilisation inédite dans la 24ème circonscription électorale. Les populations sont sorties une fois encore massivement pour accueillir le duo Kohoué-Agossa. A Agonlin-Zangnanado, ils étaient près de trois mille à venir soutenir la vague orange en meeting. Les jeunes qui ont fait le déplacement, se sont vu promettre des emplois dans le secteur du numérique et les domaines porteurs d’avenir. « La région d’Agonlin regorge de beaucoup de jeunes cadres qui n’ont pas trouvé d’emplois aujourd’hui. Nous sommes la seule chance de la paix dans ce pays. Nous sommes de ceux qui pensent qu’il faut changer les choses par la voie des urnes, par des voies pacifiques et non par la guerre et la violence », a déclaré Iréné Agossa. A la suite de ses propos, Iréné Agossa va évoquer la crise de confiance que traverse actuellement le pays. Selon lui, cette crise de confiance entre les gouvernants et les populations est le corollaire d’une crise institutionnelle aiguë. Il promet redonner l’espoir aux Béninois, une fois qu’il sera élu au poste de vice-président du Bénin avec son titulaire Corentin Kohoué.

Marée humaine à Houègbo, Toffo, Allada, Zè, Zinvié et Cotonou

Dans d’autres communes du Bénin, c’est une ferveur populaire qui a accueilli également le duo Kohoué Agossa. Une mobilisation qui en dit long sur l’état d’âme des militants à quelques heures de la fin de la campagne électorale. Partout où le cortège s’est immobilisé, un seul mot d’ordre, « voter le duo Kohoué Agossa ». Devant les foules, le leader de l’opposition Iréné Agossa se présente comme une alternative crédible et sincère dont le seul but est le bien-être collectif des béninois dans la paix et la stabilité politique. Constant dans ses ambitions, le duo tient à déjouer les pronostics en créant la surprise le 11 avril prochain. Offensif, dynamique et concret, le constat à quelques heures de la clôture de la campagne est que le duo Kohoué-Agossa n’a pas fait piètre figure pendant cette fatidique étape du processus électoral. Au contraire, il a permis à l’opposition d’avoir voix au chapitre dans une élection où elle était partie pour ne pas exister. Ainsi, l’offre politique du duo Kohoué-Agossa a séduit les populations à la base. Il lui reste à être effectivement plébiscité dimanche prochain dans les urnes pour un vrai changement à la tête de l’Etat selon le duo de candidat.





Dans la même rubrique