Loi de finances, gestion 2022 : Romuald Wadagni défend 26,3 milliards de Fcfa pour le MEF

Karim O. ANONRIN 17 novembre 2021

La commission budgétaire a reçu ce mardi 16 novembre 2021, le Ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni. Ce dernier est allé présenter le projet de budget, gestion 2022 de son département ministériel dans le cadre de l’étude en commission du projet de loi de finances, gestion 2022. Pour le Ministère de l’économie et des finances (MEF), il faudra pour l’année 2022, un montant de 26,3 milliards Fcfa contre 25,4 milliards Fcfa en 2021, soit un accroissement de 3,8%. Ce budget servira à mener à bien une série d’actions à savoir la mobilisation de façon stratégique des ressources nécessaires au financement du PAG ; la surveillance du cadre macroéconomique ; la poursuite de la mise en œuvre de la gestion budgétaire axée sur les programmes découlant de la loi organique relative aux lois de finances ; le renforcement de la surveillance des secteurs de la finance décentralisée et du blanchiment des capitaux ; la poursuite des réformes visant la modernisation et la dématérialisation des procédures en vue de permettre une synergie d’actions au sein des Régies ; la réorganisation de la supervision des établissements publics nationaux, sociétés d’État, sociétés d’économie mixte et autres entités autonomes de l’État en vue de l’assainissement du portefeuille des participations de l’État. Par ailleurs, en 2022, les dépenses de personnel restent sensiblement identiques. L’accroissement de 12,7% des crédits d’achat de biens et de service résulte de l’amélioration des crédits de fonctionnement des structures déconcentrées du ministère par les délégations de crédits. Aussi l’augmentation des crédits de fonctionnement se justifie-t-elle essentiellement par la prise en compte dans le budget du Ministère des subventions de 1,9 milliard de FCFA au profit de l’INStaD.

Les grands projets envisagés
Cinq projets sont retenus dans le portefeuille PIP du ministère de l’économie et des finances au titre de la gestion 2022, pour un total de 6,8 milliards de FCFA. Au nombre de ces projets, il y a le Projet de construction des bâtiments des Régies financières de l’État ; le Projet de construction du Bâtiment des archives et du Centre de formation professionnelle de l’administration centrale des finances ; le Projet d’appui à la Gouvernance économique (PAGE) ; le Projet d’appui à l’accroissement des recettes intérieures du Bénin (PAARIB) ; et le Projet d’appui à la Réforme des finances publiques pour l’atteinte des ODD et le Renforcement de la mobilisation des recettes de l’État (ProReFORME).





Dans la même rubrique