Opération `'Djakpata 2013'' : Le député Eric Houndété interpelle le gouvernement

Karim O. ANONRIN 23 avril 2013

Le député Eric Houndété vient d’adresser des questions d’actualité au gouvernement au sujet de l’opération de lutte contre l’insécurité dénommée opération `’Djakpata 2013’’. Plus précisément, le député Eric Houndété s’inquiète du fait que les forces de l’ordre aient brandi des armes de guerre à la télévision pour montrer leur détermination à éradiquer le grand banditisme des contrées du pays. Car selon lui, il y a de quoi à se poser des questions sur l’éventualité de l’usage des armes de guerre en pleine agglomération pour traquer des bandits.

Lire ci-dessous l’intégralité des questions d’actualité

Questions d’actualité au gouvernement

Nous observons depuis plusieurs semaines, des cas de vols, de viols et de menaces qui témoignent d’une insécurité grandissante dans les principales agglomérations urbaines de notre pays. En réponse à cette situation, le gouvernement a lancé une opération dite `’Djakpata’’ à grand renfort de publicité avec exhibition d’engins de guerre.

En application de l’article 110 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, il est demandé au gouvernement d’expliquer à la représentation nationale :

1) Les mesures idoines prises pour garantir la sécurité des citoyens ;

2) Si le gouvernement compte vraiment utiliser les chars d’assaut, blindés et autres engins de guerre dans les agglomérations de Cotonou, de Porto-Novo, d’Abomey-Calavi et autres localités du Bénin

Fait à Porto-Novo, le 19 avril 2013

Député Eric Houndété



Dans la même rubrique