Accueil de nouveaux membres à l’oecca : 22 nouveaux experts-comptables intègrent l’Ordre et 11 stagiaires à l’Abecs

Isac A. YAÏ 5 décembre 2022

22 experts-comptables changent désormais de statut. Ils quittent ainsi leur statut de stagiaires membres de l’Association béninoise des experts comptables stagiaires et diplômés de comptabilité supérieure (ABECS) pour intégrer la grande famille de l’Ordre des experts-comptables et commissaires aux comptes du Bénin (Oecca). La cérémonie de leur acceptation dans cette grande famille des professionnels a eu lieu le vendredi dernier dans les locaux de Novotel hôtel de Cotonou. Occasion pour les aînés dans la profession de les accueillir en leur précisant les exigences de la profession. « Nous sommes heureux d’accueillir les nouveaux diplômés, car ils sont l’avenir de la profession. Ils y apportent ainsi du sang neuf. L’expertise-comptable est une profession très exigeante. Il faut respecter les textes de la profession afin d’en faire une profession pratiquant la rigueur à tout point de vue. La profession vous accueille. Il vous revient de faire vos preuves sur le terrain dans le respect de la déontologie et du règlement intérieur de la corporation… », a fait savoir Serge Armand Codo, président de l’Oecca-Bénin. Quant à Christian Migan, président d’honneur de l’Oecca-Bénin, il a fait comprendre aux nouveaux experts-comptables que c’est maintenant que le plus dur commence car, ils n’ont plus droit à l’erreur. Certaines erreurs qui leur étaient pardonnées quand ils étaient stagiaires, ne le seront plus désormais. Ils doivent donc faire preuve de rigueur et de professionnalisme afin de réussir dans la profession. « Réussir, c’est un premier pas. Etre expert-comptable, c’est maintenant que le vrai travail commence… », a-t-il ajouté.
Pour les récipiendaires, ils sont avertis des exigences de la corporation. Ils feront donc en sorte que leurs aînés et la Nation soient fiers d’eux. « Devenir expert-comptable et commissaire aux comptes, c’est un chemin très long, un réel challenge. Nous sommes très fiers d’avoir été tenaces et de pouvoir être comptés parmi ceux qui assureront la relève pour la pérennité de notre métier. Nous sommes donc conscients des exigences de rigueur, de professionnalisme, de déontologie et d’éthique auxquels un expert-comptable doit se conformer. Nous sommes engagés à défendre les valeurs de notre Ordre à travers nos comportements tant sur les plans personnel et professionnel, que dans nos travaux. Nous sommes engagés à servir notre profession, l’Ordre des experts-comptables, l’économie béninoise, notre pays, l’Afrique et le monde », a fait savoir Thales Houedjissin, porte-parole des récipiendaires.
Selon les présidents de l’Oecca, les Béninois n’ont plus besoin de voyager avant d’obtenir le diplôme d’expert-comptable. Cet examen se passe désormais sur place au pays. Le Bénin devient ainsi le premier pays africain à organiser cet examen sur son territoire.
L’Abecs lance ses activités pour la mandature 2022-2023

Cette cérémonie d’intégration des experts-comptables à l’Oecca-Bénin est l’occasion pour lancer les activités de l’Association béninoise des experts comptables stagiaires et diplômés de comptabilité supérieure (ABECS) mandature 2022-2023. A cet effet, 11 nouveaux stagiaires ont été accueillis. Ils deviennent ainsi membres à part entière de l’Abecs. A en croire Lie Laurence Tohon, actuelle présidente de l’Abecs, cette nouvelle mandature s’inscrit dans la logique de la continuité des actions entreprises par les bureaux précédents avec l’objectif d’être un relai efficace pour l’Oecca auprès des autres professionnels comptables et non libéraux. « Nous ambitionnons de faire de l’Abecs un creuset d’émulation pour tous les comptables et surtout les aspirants à la profession d’expert-comptable pour la mise en œuvre d’un programme fortement axé sur la formation, l’encadrement de sorte que l’Abecs devienne le canal privilégié sinon obligé pour accéder à l’Oecca », a-t-elle indiqué.





Dans la même rubrique