Casque obligatoire en circulation : Voici pourquoi cela concerne le motocycliste et son client

28 novembre 2022

Préserver la vie, la santé, l’intégrité physique des populations béninoises. C’est le bien-fondé de cette décision d’après ce qu’a avancé Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement lors de sa rencontre d’échanges avec les professionnels des médias le vendredi 25 novembre 2022 à Cotonou. A l’en croire, l’autorité s’emploiera à la mise en application de cette mesure dans les conditions qui respectent le citoyen béninois et l’amènent à comprendre que c’est pour son bien qu’une telle décision est prise. « Il n’est pas pertinent que ce soit seul le conducteur qui porte son casque. En cas d’accident par exemple, le problème est réglé à moitié, sinon pas réglé du tout », a-t-il fait comprendre. Le porte-parole du gouvernement a également fait observer qu’exiger le port de casques pour tous est une question de cohérence. « Il faut donc que cette mesure soit comprise afin que chacun s’y conforme », a-t-il exhorté.
Fidégnon HOUEDOHOUN





Dans la même rubrique