Esmer student’s day 2019 : Des moments de réflexions et de réjouissance des apprenants

Isac A. YAÏ 6 août 2019

En prélude au départ en vacances de ses étudiants, l’Ecole supérieure des métiers des énergies renouvelables (Esmer) a organisé des journées récréatives. Elles ont été lancées le vendredi dernier avec une communication de Roger Hounkanrin sur « La transition énergétique par approche sous-régionale ». Pour Eléonore Yayi, marraine de la cérémonie, cette initiative est importante, car elle permet de faire des brassages, de nouer et d’entretenir des liens d’amitié. « Après quelques mois de travail, il est important de marquer un arrêt pour discuter entre responsables et étudiants et se distraire aussi. Cela permet de prendre un nouveau départ avec de nouveaux objectifs à atteindre », a-t-elle déclaré. Pour Nafiatou Tien Ebo, Directrice de communication et de marketing de Esmer, au-delà de promouvoir l’excellence en matière des énergies renouvelables, Esmer promeut l’amitié. D’où ces journée récréatives. Elle a alors invité les étudiants à entretenir les bonnes relations d’amitié car, cela contribuera à leur évolution.
Prenant la parole, Roger Hounkanrin a fait l’état des lieux de la situation énergétique dans l’espace Uemoa. Il a aussi présenté quelques projets phares et la politique énergétique de la sous-région avant d’évoqué les initiatives à prendre pour aller vers les énergies renouvelables. Selon lui, il faut passer à une mixte énergétique à dominances énergies renouvelables car, ce sont des énergies propres, inépuisables et ne sont pas sources de conflits comme l’énergie conventionnelle. Mais avant, il faut former des techniciens qui pourront, non seulement entretenir les équipements, mais faire des conceptions adaptées à notre climat. Cela permettra de relever les défis de la disponibilité, l’accessibilité et la qualité de l’énergie.
Au-delà de l’aspect intellectuel, ces journées récréatives ont permis aux étudiants de l’Esmer de livrer un match de football sur le terrain de l’Université d’Abomey-Calavi. Il a opposé les étudiants de la Licence I à leurs aînés de la licence II. Il a pris fin par un score de 2-1 en faveur des Etudiants de la licence II.
Le samedi, une soirée dansante riche en sons qui a révélé les talents artistiques des étudiants a mis fin à Esmer students days 2019. « Cétait magnifique. Que Dieu nous garde pour l’édition de 2020 », a conclu une étudiante.





Dans la même rubrique