Lutte contre la Covid-19 : Les premières doses de vaccin attendues à Cotonou

2 mars 2021

Plus que quelques semaines et le Bénin sera vacciné. En passe de recevoir les premières doses, le ministère de la santé a entretenu la diaspora sur la question ce lundi. Dans le cadre du mécanisme Covax mis en place par l’Organisation Mondiale de la santé pour garantir un accès quelque peu équitable aux vaccins, le Bénin est désormais sur la liste des pays en attente de débuter leur campagne de vaccination. Et le processus est irréversible. « Les programmations des pays ont été déjà faites », confie le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin. Mais c’est sur l’accueil que les béninois réserveront aux vaccins que le plus dur reste à faire.

Une réputation entachée des vaccins
La découverte d’un vaccin par les différents laboratoires occidentaux a suscité un espoir à travers le monde pour l’éradication de la Covid-19. Un vaccin en moins d’un an, c’est déjà un exploit pour le système de santé et de recherche au plan mondial. Mais si la nouvelle est favorablement accueillie dans les pays du Nord, les pays du sud restent à convaincre. Et c’est bien le cas du Bénin où les rumeurs sur les vaccins traditionnellement administrés depuis des lustres alimentent toujours toutes sortes de fantasmes. C’est donc un autre champ de défi qui s’ouvre pour les autorités sanitaires. Il reste 49% de béninois à convaincre sur le sujet. Selon une enquête réalisée par Afrobarometer il y a un peu moins d’un mois, 51% des béninois se disent quelque peu favorables au vaccin. Et les autorités ont fort à faire pour rassurer les populations de la fiabilité du produit qui leur sera administré. En effet quatre béninois sur dix jugent les pouvoirs publics limités dans le contrôle de la qualité des vaccins envoyés par les laboratoires occidentaux.





Dans la même rubrique