Première édition de THE NEST AFRIQUE FRANCOPHONE : D’heureuses perspectives pour les jeunes entrepreneurs

Moïse DOSSOUMOU 10 juillet 2020

Suite aux recommandations du webinaire organisé fin mai par la Team RM et ses partenaires, une initiative d’appel à projets, The Nest Afrique Francophone mettant en relation des start-ups et des business angels a été lancée en vue d’œuvrer au développement de l’éco-system des start-ups en Afrique. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme Africain d’Investissement dans l’Entreprenariat mis en œuvre par la Team RM (PAIE).
Reckya Madougou peut se frotter les mains. Le grain enfoui en terre a germé pour le bonheur des jeunes entrepreneurs du continent. La première édition de The Nest Afrique francophone s’est tenue en ligne ce 8 juillet 2020 et a enregistré en amont environ 250 projets plus ou moins innovants reçus d’entrepreneurs et de start-ups du Bénin et du Togo. De 02 initialement prévus, le nombre des finalistes retenus a été étendu à trois pour la séance de PITCH PROJETS eu égard à l’engouement manifesté par les promoteurs.
Le même engouement des promoteurs a conduit la Ministre Reckya Madougou, présidente d’honneur de la Team RM à convaincre des banques à soutenir d’autres projets en supplément. Elle a d’ailleurs rappelé que selon la BAD, seulement 22% des entreprises africaines bénéficient de prêts bancaires contre 48% dans le monde. Ainsi, la banque panafricaine Ecobank, a annoncé au cours de la compétition qu’elle pouvait étudier et accompagner les 20 meilleurs projets potentiellement bancables. Une véritable aubaine pour les promoteurs. Invité d’honneur de cette édition de The Nest Afrique francophone, Lionel Zinsou a salué l’initiative du think & do tank Team RM de favoriser la mobilisation de capitaux au profit de jeunes entreprises jugées très risquées. Il estime d’ailleurs que l’engagement de la Team RM est un remède contre le sous-financement.
En plus des trois Business Angels présents, plusieurs autres investisseurs et des personnalités de la finance et de l’économie ont suivi et contribué à cette séance à travers diverses offres d’appuis aux promoteurs (notamment techniques, réseautage, mise en relation etc.). L’ambassadeur Moïse Kerekou, membre fondateur de la Team RM participant à la séance promet également de mettre son réseau de business angels au contact des start-ups.
Pour son projet « WhatsApp Banking Semoa », une solution à la digitalisation des services financiers, Edem ADJAMAGBO voulait un financement de 300.000 euros. Tous les 3 Business Angels se sont engagés à investir pour le projet. De même que pour Jim CHU, le PDG de Untapped, le principe d’investissement commun a été retenu.
Paul Harry Aithnard, Directeur général de Ecobank Côte d’Ivoire et aussi Directeur régional de la zone Uemoa s’est engagé, outre le soutien de financement de sa banque aux 20 projets bancables identifiés par la Team RM pour cette première édition, à s’investir personnellement dans le coaching et le mentorat de promoteurs prometteurs afin de les aider à développer leur potentiel. Il a notamment exprimé une préférence pour les projets dans le digital et indiqué que désormais sa banque souhaite plus s’ouvrir au secteur agricole. Une bonne nouvelle pour l’agri business.
Franc AGOSSOU est co-fondateur de l’application Esay Soft qui offre des solutions digitales aux besoins de télécommunications. À son besoin de 300.000 euros de financement, un Business Angels s’est manifesté pour étudier les modalités pratiques d’investissement dans cette Start-up. Aklesso Jonas DAOU, Chef d’entreprise et fondateur d’un fonds d’investissement est aussi intéressé par le projet Easy Soft. Il a également manifesté sa disponibilité et son accompagnement à tous les jeunes porteurs de projets viables et innovants.
Gildas ZODOME est le 3ème promoteur. Son projet « Biophyto » produit et commercialise des engrais et pesticides biologiques à base de ressources naturelles. Pour mieux répondre à la demande dont il fait face, il sollicite un financement d’1 million d’euros. Pour mobiliser ce financement, il est prêt à concéder 5 à 25% du capital de sa société. Le business angel Sewu Steve Tawia, d’origine ghanéenne a promis mettre l’entrepreneur en relation avec des fonds d’investissement spécialisés. Fabien HOUNYOVI, Directeur Général de Société de Gestion d’Intermédiation (SGI) UCA, s’est engagé à apporter son expertise dans la recherche des profils d’investisseurs adéquats pour la société Biophyto. Il est aussi disposé à accompagner tous les 3 porteurs de projets dans l’aide à l’évaluation de leurs différentes sociétés, une préoccupation chaque fois posée par les Business Angels qui a ainsi également trouvé une solution concrète. Lionel Zinsou a fait quelques remarques et conseillé au promoteur un certain calibrage dans la mobilisation du financement. À cet effet, il s’est rendu disponible à affiner avec Gildas ZODOME le projet. Il a aussi promis d’établir le contact entre Biophyto et la start-up ÉLÉPHANT VERT spécialisé dans le domaine agricole sur le continent. Le PDG de Togo Food et vice-président du patronat togolais, Yiva Badohu est prêt à sceller un partenariat pour l’accompagner dans un processus d’implantation au Togo.
La participation du public a été très active tout au long des plus de deux heures qu’a duré cette première édition dynamique de The Nest Afrique francophone. Les échanges de contacts entre les porteurs de projets et les investisseurs ont été effectifs. Cette édition a été suivie en Afrique, Europe, Amérique, Asie et Moyen-Orient par plus de 11.000 participants et spectateurs sur tous nos canaux confondus (plateformes et réseaux sociaux). Le rendez-vous est pris dans quelques semaines pour une nouvelle édition de The Nest, focus sur un autre pays d’Afrique francophone.





Dans la même rubrique