Souffrance des travailleurs : La COSI-BENIN exige la reprise des négociations

Patrice SOKEGBE 2 août 2022

Face à la cherté de la vie et l’amenuisement du pouvoir d’achat, la sitution économique des travailleurs béninois va de mal en pire. A ce titre, la Confédération des Organisations syndicales indépendantes du Bénin (COSI-BENIN) invite le gouvernement à la reprise des négociations afin de régler questions existentielles des travailleurs. Selon la COSI-BENIN, plusieurs les questions sont restées sans réponses. Il s’agit notamment de la signature des arrêtés de mise en formation en souffrance, du démarrage de la formation initiale des ACDPE des promotions 2012 et 2014, du paiement 12 mois sur 12 aux Aspirants au métier d’Enseignant (AME) au titre de l’année 2021-2022 et de leur recrutement en tant qu’agent de l’Etat au titre de l’année 2022-2023. A cela s’ajoutent entre autres la correction de l’injustice faites aux Professeurs certifiés et Professeurs adjoints de la promotion 2014 dans le cadre de leur avancement, la revalorisation effective des salaires des travailleurs à compter de Novembre 2022 comme promis par le Chef de l’Etat.

LIRE LA DECLARATION DE LA COSI-BENIN









Dans la même rubrique